Bien sombre penseur - [RP Etoile des Vagues]



 

 :: Rpg :: Terres Libres :: Les marais Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bien sombre penseur - [RP Etoile des Vagues]

avatar
Messages : 32
Date d'inscription : 22/10/2016
Age : 18
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 28 Oct - 16:56

Un bien sombre penseur .
RP LIBRE

Le soleil effleurait à peine la cime des arbres, lorsqu'une silhouette sombre traversait les marais à vive allure, le pas bref et presque assuré. Les oreilles aux aguets, la queue dressée afin de garder l'équilibre, le félin se formait un passage parmi le butome à ombrelles, ou encore les sauges sauvages.

Tâtant régulièrement le terrain avant de s'avancer, le matou paraissait tout de même en difficulté dans ces marais plutôt boueux. Il faut dire qu'entre trou et bosse, le chemin était plutôt ardu. Malgré tout, ses pattes parfois hasardeuses avant de toucher le sol, ne manquaient pas de certifier quiconque était doué ne serait-ce qu'un peu de sens : le matou noir était plus ou moins doté d'un handicap, ou alors une certaine vision défaillante. Cela paraissait encore plus surprenant que le félin soit seul dans ce terrain vaseux.

Corbeau Blanc avançait effectivement avec difficulté dans ces foutus marais. Il faut dire qu'il devait vérifier à deux fois avant de pouvoir poser ses pattes si il ne voulait pas se retrouver le museau en premier dans la vase puante et gluante.
Avant de partir, certains guerriers lui avaient pourtant proposé de l'accompagner dans son petit périple matinal. Mais il avait bien entendu refusé, préférant passer pour un débrouillard plutôt qu'un assisté... et puis, il en avait assez de toute l'agitation qui régnait en ce moment au camp, il voulait prendre l'air, seul, sans tous ces chats excités par la pluie.

Il était parti sans but vraiment précis, même si il savait qu'il devait ramener deux, trois plantes, afin de garnir le stock pour l'hiver qui se promettait d'être rude. Cela l'inquiétait un peu, son premier hiver, sans Pluie des Astres, sans son pilier, son soutien, son mentor. Il savait, que si jamais les autres guérisseurs pouvaient l'aider, mais rien, ni personne ne pourrait remplacer son ancienne mentor.

Perdu dans ses pensées, il ne sentit pas le sol humide se dérober sous ses pattes. Et en moins de deux secondes, il se retrouva les pattes emmêlées, et la tête enfoncée dans la boue. Paniqué, il se redressa tant bien que mal, et essaya de reprendre ses esprits.

- Crotte de souris ! Pesta-t'il. Il ne put s'empêcher d'affliger à l'eau boueuse un vif coup de patte rageur, avant de remonter sur la berge.

Le pelage trempé, le poil collant, il grelotta avant de s'ébrouer et d'entreprendre une rapide toilette afin de se réchauffer. La journée promettait d'être longue...  


CORBEAU BLANC

G U É R I S S E U R ◊ V E N T


◊ les liens ◊

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 32
Date d'inscription : 18/07/2016
Age : 13
Localisation : Très loin, vers l'Est...
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 30 Oct - 19:30
 

   

   
Bien sombre penseur.



   
Corbeau & Vagues

   

   Elle n'avait pas envie de rester au camp. En ce moment, il était d'un ennui... Les journées, les semaines, les lunes avançaient à la vitesse d'un escargot, et ce, depuis le début de la mauvaise saison.
Tout la fatiguait, elle avait du mal à supporter son Clan. Carrément, quoi.
Elle décida de sortir au grand air, pour se sentir - peut être - un peu mieux.
"Je peux t'accompagner ?"
demanda un mâle qui la suivait partout.
"Je veux être tranquille ! Ôte toi de mon chemin !
" aboya-t-elle pour toute réponse. Elle y était allé un peu fort, peut être. Un peu. C'est pas beaucoup. Si ?

Bref, elle partit presque en courant, de peur de se faire attraper par un autre félin. Ses pas rapides la menèrent vers les territoires libres. Plus précisément vers les... Marais. Cet endroit qui pullulait de moustiques et où presque personne ne s'aventurait, mis à part les guérisseurs en quête de plantes utiles. Elle tendit l'oreille car elle avait entendu un... bruit. Un bruit bizarre. Comme de la vase bien épaisse et bien crade... Comme si quelqu'un était en train de patauger dedans. Car c'était le cas ! Effectivement, un matou noir qui sentait fortement le lapin lançait des jurons à voix basse en essayant de se libérer du liquide sale. Il donna un coup de patte rageur à l'eau et en sortit finalement. Il s'ébroua et commença à faire sa toilette.
Le soleil commença à briller à travers les quelques nuages.
[i]Au moins il sèchera plus vite ![/b] songea-t-elle en souriant légèrement.
Elle n'était pas malveillante ; imprudente la caractérisait plus. Elle accordait facilement sa confiance aux gens, ce qui lui attirait pas mal de problèmes en tout genre. Mais elle n'était jamais morte. Cool.
Elle sortit finalement de sa cachette pour rejoindre le félin frigorifié.
"Salut ! lança-t-elle d'une voix enfantine qui lui ressemblait. Elle était bien ta baignade matinale ? ajouta-t-elle en ronronnant... Et en espérant qu'il était ouvert d'esprit, ce chat. Parce que bon, se faire zigouiller était pas dans ses plans...
   

   

   



Symphonie des Vagues :

Merci, moi !
Oui, j'ai fais ce caca moi même  🗾 (et j'ai modifié les yeux moi-même. Merci. :3 )


John Cusack, I Love You.:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 32
Date d'inscription : 22/10/2016
Age : 18
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 30 Oct - 20:14

Un bien sombre penseur .
RP FT ÉTOILE DES VAGUES

Le matou se blâmait toujours d'être aussi maladroit, enfin plutôt, il s'en voulait souvent d'oublier pendant quelques temps ses problèmes de vue, et de se croire pour un matou comme les autres. Alors que justement, il n'était pas comme les autres. Il y avait toujours ce fin brouillard, qui parfois devenait plus épais, qui passait devant ses yeux, sans vraiment crier gare et qui le freinait dans ses moindres faits et gestes.

Il remerciait le Clan des Étoiles d'avoir fait de lui un guérisseur, quoique cela le faisait bien rire lorsqu'il s'imaginait se battre contre un autre matou. En deux coups de pattes, il pouvait valser au sol, les fesses en l'air et la tête dans le sable ! D'ailleurs, quand il était plus jeune, et qu'il se battait avec son frère ou sa soeur, il finissait toujours par être le premier au sol, malgré toute sa bonne volonté qu'il pouvait y mettre. Il ferma les yeux, repensant alors à ces temps révolus lorsque tout à coup, une voix vint claironner non loin de lui.

- Salut ! Elle était bien ta baignade matinale ?

AH - AH - AH. Vraiment très drôle, les matous par ces temps-ci. Mais il s'abstint de tout commentaire, flairant une odeur peu familière, avant de reconnaître le Clan de l'Air.

Il se redressa alors, afin de paraître moins piteux qu'il devait déjà en avoir l'air, tout en remerciant cette fois ci, intimement le Clan des Étoiles pour sa demi-cécité, qui l'empêchait de percevoir son reflet dans l'eau trouble, lui évitant ainsi un malaise certain.

Corbeau Blanc tendit ses oreilles fines et sans égratinures vers la voix féminine qui l'avait interpellé plus tôt, et se leva, sans avancer pour autant.

- Un peu fraîche, finit-il par déclarer, avant d'ajouter, sur un ton plus léger, mais un peu gluante je dois avouer...

Il esquissa un vif sourire en direction de l'odeur qui lui parvenait, même si son flair était troublé par le reste de boue qui était collé près de sa truffe. Il forca un éternuement peu sexy afin de dégager tout ce qu'il restait dans ses narines.

- Mais dis-moi, repris-t'il après avoir reniflé, qui es-tu ?

Le mâle se permis de tutoyer le félin, car il doutait que cela puisse être un lieutenant ou même un chef, et puis tout de même, son rang de guérisseur lui permettait un statut tout particulier par rapport aux autres félins, et il fallait avouer qu'il n'en était pas peu fier.


CORBEAU BLANC

G U É R I S S E U R ◊ V E N T


◊ les liens ◊

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 32
Date d'inscription : 18/07/2016
Age : 13
Localisation : Très loin, vers l'Est...
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 30 Oct - 21:11

   

   
Bien sombre penseur

   
Corb' & Vagues

   

   Le félin n'avait pas l'air d'avoir trouvé la petite "blaguounette" drôle.
Zut, c'est pas marrant les gens qui rient pas... bon, en fait, on pouvait parfois se demander pourquoi Etoile des Vagues ( < et la flemme de mettre l'accent arriva...) était devenue lieutenant et même chef avec sa maturité presque inexistante certains jours... En vérité, elle ne le savait même pas. Mais elle préférait avoir un Clan de bonne humeur avec une atmosphère chaleureuse plutôt qu'un comme celui de ces cœurs de renard d'Ombreux ! Le Clan de l'Ombre, donc... Logique.
Le chat se redressa complètement, peut être pour paraître plus "fier".
"- Un peu fraîche commença-t-il mais un peu gluante je dois avouer..." ajouta-t-il sur le ton de la rigolade. Il sourit.
La meneuse de l'Air remua les moustaches. Il n'était pas si coincé qu'elle le pensait ; donc elle ne serait pas obligée de lui dire "Bah enfin, pète un coup !"... Expression un peu douteuse, certes, mais qu'elle trouvait amusante.
Le matou au pelage noir et blanc éternua soudain. Il avait plein de boue sur le museau. Il renifla.
"- Mais dis-moi, qui es-tu ?" demanda-t-il.
La femelle fut étonnée par cette question ; elle se faisait souvent remarquer pendant les Assemblées... Et pas toujours dans le bon sens : son tempérament de feu n'était pas supporté par tout le monde... On va dire.

Au fond, elle devait avouer qu'elle ne reconnaissait pas non plus ce mâle qui avait l'air beaucoup plus discret qu'elle.

"Eh bien, même si cela peut te surprendre car j'ai un caractère de chaton qui ne tient pas en place, je suis Étoile des Vagues, la meneuse du Clan de l'Air." déclara-t-elle en reprenant une voix digne. Elle se retint de rire en voyant la réaction de son interlocuteur.
"Je ne crois pas t'avoir déjà parlé avant, tu es du Clan du Vent, non ?"
Ce chat jeune avait pourtant l'air... spécial.
   

   

   


Symphonie des Vagues :

Merci, moi !
Oui, j'ai fais ce caca moi même  🗾 (et j'ai modifié les yeux moi-même. Merci. :3 )


John Cusack, I Love You.:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 32
Date d'inscription : 22/10/2016
Age : 18
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 31 Oct - 15:12

Un bien sombre penseur .
RP FT ÉTOILE DES VAGUES

Corbeau Blanc sentit une certaine surprise à l'égard de sa question précédente. Cela devait encore être un matou plein d'estime pour soi, se croyant fort, beau, juste et vertueux, se prenant ainsi pour le "roi de la forêt".
La réponse que lui apporta donc la femelle, l'étonna quelque peu :

- "Eh bien, même si cela peut te surprendre car j'ai un caractère de chaton qui ne tient pas en place, je suis Étoile des Vagues, la meneuse du Clan de l'Air."

Ouuups, boulette. Il fallait qu'il tombe, par pur hasard sur une meneuse d'un clan adverse. Décidément, ce n'était absolument pas sa journée ! Mais il n'en perdit pas son sang froid pour autant, et au lieu de se dandinner sur ses deux pattes, comme un chaton pourrait le faire dans une telle situation, il redressa la tête, très fier, afin de répondre à la seconde question de la chef.

- "Je ne crois pas t'avoir déjà parlé avant, tu es du Clan du Vent, non ?"

Elle avait juste, en même temps, il savait que son pelage était parfumé des odeurs de la Lande : bruyères, lavandes, et même lapin, n'étaient pas des odeurs singulières et passaient rarement inapercues.
Il acquiesca d'un simple signe de tête, avant d'ajouter, d'un ton assuré et grave.

- Je suis Corbeau Blanc, le nouveau guérisseur du Clan du Vent.

Il prit peine à accentuer le mot 'nouveau', et ressenti comme un pincement au coeur. Effectivement, il était nouveau, il avait pris la place de son ancienne mentor, Pluie des Astres, qui était partie la saison dernière à cause d'une sale maladie. Le félin avait encore du mal a assumer son nouveau rôle de soigneur. Il devait dorénavant prendre toutes les décisions seul, et interpréter, tant bien que mal les visions lancées par le Clan des Étoiles...
D'ailleurs cela faisait un moment qu'il n'avait pas eu de rêves, qu'il ne s'était pas laissé porter. Peut-être que les temps à venir allaient-ils être propices ? Ou à l'inverse, totalement infâmes ? Il n'en savait rien, et songea qu'il devrait bientôt rencontrer à nouveau les guérisseurs des autres clans à la Pierre de Lune. Peut-être que là, il recevrait un message.

Perdu dans ses pensées, il en oubliait presque la présence de la chatte, et se surpris à fermer les yeux. D'un geste vif, il se secoua la tête, comme pour se remettre les idées en place, et porta son regard flou vers la femelle, et plissa légérement des paupières afin d'essayer de la distinguer au mieux, malgré sa maladie.

La femelle paraissait plutôt petite, et d'après ce qu'il pouvait voir, elle avait un pelage gris perlé, mais cela était peut-être dû aux mauvais tours que pouvait lui jouer sa vision.
Afin de paraître le plus naturel possible, il prit un air dégagé avant d'ajouter :

- Mais que fais-tu ici, si loin de tes terres et dans un endroit aussi peu propice aux jolies promenades ? Je pensais que les meneurs préféraient se promener vers la clairière afin de s'y dorer le poil... dit-il d'un ton léger. Généralement, les seuls que je croise ici sont des grenouilles ou bien des rats.

Il allait rajouter quelque chose, avant de se rabattre en agitant le bout de sa longue queue noire. En espérant qu'elle ne soit pas du genre à se vexer pour rien.


CORBEAU BLANC

G U É R I S S E U R ◊ V E N T


◊ les liens ◊

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Une patrouille bien sombre / ft Furie Nocturne.
» *étoile Sombre*
» DE GABRIEL BIEN AIME A MARC BAZIN LES PRIMAIRES SANG UN CONSEIL ELECTORAL !e
» Réfléchie bien !
» Faut bien trouver une occupation... [ PV : Patte d'Hiver ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des Clans forum RPG - Céleste  :: Rpg :: Terres Libres :: Les marais-
Sauter vers: