Entrainement au creux...



 

 :: Archives :: Poubelle :: RPG Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Entrainement au creux...

avatar
Messages : 18
Date d'inscription : 26/05/2016
Localisation : Dans les collines
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 7 Juin - 19:01
Nous arrivâmes après quelques minutes de marche devant ces grandes collines.

-C'est ici que tu commenceras ton entrainement au combat.

Je me tus, ne sachant par où commencer. Je respirai un bon coup et me retournai vers mon apprenti.

-Bien. Nous allons commencer par les techniques d'attaque.

Je m'approchai.

-Attaques-moi.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 24
Date d'inscription : 24/05/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 7 Juin - 19:08
*Nous arrivâmes devant les gigantesques collines. Je me sentais si petites devant elles! Je regardais mon Chef avec envie. Un jour, il n'aura plus à baisser la tête pour me dire bonjour, me promis-je. Je trottais derrière lui jusqu'à ce qu'il s'arrête.*

-C'est ici que tu commenceras ton entrainement au combat. Miaula-t-il, neutre

*Je sentis mon instinct de chat se réveiller. J'avais hâte de savoir donner des coups de griffes, de rouler au sol et, si possible, battre mon adversaire! Je protégerais mon Clan au péril de ma vie! Songeais-je, déterminée. Il fallait donc que je me concentre le plus possible.  Il sembla hésitais un instant.*

-Bien. Nous allons commencer par les techniques d'attaque.

*Etoile d’Émeraude s'approcha de moi et je me tapis au sol.*

-Attaques-moi. Lâcha-t-il simplement.

*Je fronçais le museau. Je n'avais aucune idée de comment et où l'attaquer. Je levais les yeux vers lui et me rendit compte que ma mère et les autres avaient raison, j'étais anormalement petite. Je serrais les dents et eut une pensée à tous ceux qui me raillaient sur ma taille. Je sentis mes membres tressaillirent et le doute se lut sur mon visage. Avais-je une chance d'être une bonne guerrière en étant si minuscule? C'était ridicule! Sentant les larmes me chatouiller, je bandais mes muscles, grognais sourdement et bondis sur mon Chef. Je le percutais de plein fouet au flanc. Je m'agrippais à sa fourrure comme si ma vie en dépendait et essayais tant bien que mal de le faire tomber.*
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 18
Date d'inscription : 26/05/2016
Localisation : Dans les collines
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 16 Juin - 18:15
J'attendais patiemment que mon apprenti passe à l'attaque. Je regardais ces moindres gestes. C'est alors qu'elle me percuta le flan, et je reculai. J'attendais patiemment que mon apprenti passe à l'attaque. Je regardais ces moindres gestes. C'est alors qu'elle me percuta et s'accrochait à ma fourrure. Je roulai sur le côté pour m'en débarrasser.
-C'est bien, tu est rapide. Mais sur le flanc, ton adversaire peu se défendre facilement. Réessaye.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 24
Date d'inscription : 24/05/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 19 Juin - 9:46
*Je reculai précipitamment. L'attaque n'avait pas fonctionné, il avait bien trop vite réagit et n'avait eut aucun mal à me dégager. Les oreilles couchées en arrière, j'observais le moindre mouvement d'Etoile d’Émeraude et sa position.*

-C'est bien, tu es rapide. Mais sur le flanc, ton adversaire peut se défendre facilement. Réessaye.

*Au moins, j'étais rapide. C'est déjà ça, songeais-je, ironique. Je me tapis au sol, préparant une nouvelle attaque. Le meneur était grand sur ses pattes et je pouvais facilement passer sous lui. Et tout le monde savait que le ventre était le point faible des chats. Etoile d'Emeraude protégeait cette partie de ses deux pattes avant mais ma petite taille allait enfin pouvoir m'aider. Je bondis et roulai au sol. Avec rapidité, je me faufilais sous lui et, sans sortir les griffes, je le tailladait de mes pattes arrières. Tout cela ne s'était passé qu'en une seconde.*
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 18
Date d'inscription : 26/05/2016
Localisation : Dans les collines
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 19 Juin - 11:14


Mon apprenti avait été aussi rapide qu'un éclair. Je n'avais pas eu le temps de voir son attaque que, je sentis un coup sous le ventre qui le fit rouler en arrière avec un hoquet de surprise. Les yeux écarquillés, je me relevai puis me retournai vers mon apprenti. Je n'avais pas eu le temps de blottir mon ventre contre le sol.
Puis alors un sourire traversa mon visage.

-Nuage d'érable, je te dois des félicitations! Tu savais que le ventre est un point sensible. Je t'en félicite. Tu as utilisé tous tes atouts pour venir à bout de ton attaque.
Bien, garde ta technique une tête, elle est redoutable. Maintenant, passons à la défense. Cette fois, c'est moi qui vais t'attaquer. Es-tu prête?



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 24
Date d'inscription : 24/05/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 19 Juin - 13:57
*Etoile d’Émeraude roula en arrière, une expression de surprise sur le visage. Je me figeais, l'avais-je blessé? Puis il se releva et se tourna vers moi. Je me détendis en voyant son museau se fendre d'un sourire.*

-Nuage d'érable, je te dois des félicitations! Tu savais que le ventre est un point sensible. Je t'en félicite. Tu as utilisé tous tes atouts pour venir à bout de ton attaque.
Bien, garde ta technique une tête, elle est redoutable. Maintenant, passons à la défense. Cette fois, c'est moi qui vais t'attaquer. Es-tu prête?


*Ma queue tressaillit et je rougis de tant d'éloge. Je réprimais un ronron heureux et souris en hochant la tête. Mon regard s'illumina, je reprenais peu à peu confiance en moi.*

-Merci, Etoile d’Émeraude, miaulais-je avec chaleur, je suis...je suis prête!

*Je me plaçais dans une posture de défense approximative, imitant la position de mon professeur. J'attendais à ce qu'il attaque, une boule au ventre.*
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 18
Date d'inscription : 26/05/2016
Localisation : Dans les collines
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 19 Juin - 14:32
-En attaquant, je vais pouvoir te montrer une autre technique d'attaque. Bien...

Je rentrais mes griffes pour éviter toutes blessures, puis, les pattes tendues, je partis en cours, le plus rapidement possible. Arrivé devant mon apprenti, je vis qu'elle se préparait tel un bouclier, attendant une attaque de face. Je continuai pourtant ma course pour arrivée derrière Nuage d'Érable, dérapai puis bondi sur son dos, la retournant comme une coquille.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 24
Date d'inscription : 24/05/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 19 Juin - 14:43
*Je n'eus pas le temps d'inspirer profondément afin de me concentrer qu'Etoile d'Emeraude chargea. Je pensais qu'il allait me percuter aux épaules mais il ne s'arrêta pas et avant que je puisse me retourner en un bond, il fut sur mon dos et me retourna, exposant mon ventre à ses griffes. Paniquée, je me crispais et me débattit comme une furie. Je plaçais mes pattes avant contre mon ventre et me pliais en deux pour le protéger.*
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 18
Date d'inscription : 26/05/2016
Localisation : Dans les collines
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 19 Juin - 15:12
Je fis mine d'attaquer son ventre, qui fut protégé par les pattes avant de mon apprenti. Puis je me mis sur le côté, satisfait.

-Tu vois, même pour toucher le ventre, le danger peut venir d'en haut. Cela est pratique pour surprendre l'adversaire, et de l'attaquer rapidement.
Bien. Tu as eu le bon réflexe de protéger le ventre avec tes pattes avant. Tu peux aussi projeter ton adversaire à l'aide de tes pattes arrière pour te libérer. L'avantage, c'est de ne pas se faire griffer les pattes avant en les utilisant comme bouclier. On envoie directement l'ennemi valser dans les airs.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 24
Date d'inscription : 24/05/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 21 Juin - 18:55
*J'écoutais ses conseils, attentive puis reculais. Je me crispais sur mes pattes arrière, prête à esquiver et mes pattes avant, légèrement écarté pour me stabiliser. J'attendais avec impatience son attaque suivante.*
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 18
Date d'inscription : 26/05/2016
Localisation : Dans les collines
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 21 Juin - 19:10
Je me préparai à l'attaque, les griffes toujours rentrées bien entendu. Dans mon départ, j'envoyai de l'herbe valser derrière moi. Cette fois, je me précipitai tout droit vers mon apprenti. Au lieu de passer par-derrière, je fonçai tête baissée face à Nuage d'Érable. Puis je me retournai sur le dos et passai sous les pattes de mon apprenti de manière à la faire déraper. Je me relevais quelques secondes plus tard avec un rire.

-Surprise? Mon but était de faire une attaque auquel tu ne t'attendais pas. Il ne faut jamais être répétitif avec un adversaire que l'on ne connaît pas.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 24
Date d'inscription : 24/05/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 23 Juin - 21:28
*L'attaque fut tellement rapide et imprévisible que j'émit un miaulement strident, toute ébouriffée. Je roulais au sol et atterris dans un arbuste épineux. Je ressortis. Avec le poil en bataille et mes yeux gros comme des soucoupes, je ressemblais à une petite boule de poil. Je m'ébrouais, pas encore remise de ma frayeur. Je dressais les oreilles et remuais la queue, mi-amusée, mi-prudente.*

-Ca pour une surprise, c'est une surprise! Lançais-je avec un rire enjouée

*Et sans en attendre l'ordre et encore moins la consigne, je bondis à mon tour. Je me ruais sur lui, un sourire malicieux aux lèvres et sautais de gauche à droite rapidement pour l'embrouiller. Puis je taclais ses deux pattes avants pour enfin viser ses épaules. On roula dans l'herbe, mes épines me rentrèrent dans la peau.*
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 18
Date d'inscription : 26/05/2016
Localisation : Dans les collines
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 24 Juin - 19:05
Je rigolai gentiment en voyant mon apprenti ressemblant à une boule se poile ébouriffée. Puis je me rapprochai et demandai si tout allait bien. Puis mon apprenti me bondit dessus sans crier gare. Je reculai instantanément et la vis sauter de gauche à droite, sûrement pour me déstabiliser. L'attaque fut rapide. Je sentis d'abord un coup aux pattes. Je m'écroulai et Nuage d'Érable s'en prit à mes épaules. Mon premier reflex fut de me mettre sur le dos pour renvoyer l’attaquant de mes pattes. À la place, nous roulâmes le long d'une pente du creux.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 24
Date d'inscription : 24/05/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 24 Juin - 20:06
*On roula jusqu'à qu'on percute une racine qui nous fit valser dans une clairière. Le cœur aux bords des lèvres, je me relève et titube. Un fou rire me chatouilla les moustaches avant d’exploser littéralement. je me secoue, secouée de spasmes. Je ne savais pas si c'était déplacé ou autre chose, mais je rigolais sans pouvoir m'arrêter. Je me tourne vers Etoile d'Emeraude.*

-J-j'ai suivis tes conseils Etoile d'Emeraude, j'ai essayé de te surprendre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 18
Date d'inscription : 26/05/2016
Localisation : Dans les collines
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 25 Juin - 13:11
Nous étions là, bêtement, en bas de la pente. Ma tête tournait mais je fus aussi pris d'un rire. En avançant, je fus pris d'une vive douleur.

-Tu vas bien on dirait. La chute ne t'a pas fait trop de mal.

-"-J-j'ai suivi tes conseils Étoile d'Émeraude, j'ai essayé de te surprendre."

Je me mis à rire

-. Au oui tu m'as surpris. Je ne suis pas déçu! Je vois que tu as compris la leçon du jour.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 24
Date d'inscription : 24/05/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 25 Juin - 13:32
-. Au oui tu m'as surpris. Je ne suis pas déçu! Je vois que tu as compris la leçon du jour.

*Je souris et commença à grimper la pente. Je plantais mes griffes dans la terre et me hissais. Ce n'était pas une mince affaire. Sans le faire exprès, je fis soudainement tomber une pierre dessous-moi. je me retourne vivement, glisse et crit:*

-Atten....!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 18
Date d'inscription : 26/05/2016
Localisation : Dans les collines
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 25 Juin - 22:14
Je remontais doucement la pente derrière mon apprenti.

"-Atten...!"


Je relevai la tête pour voir ce qui se passait et n’eus pas le temps d'apercevoir la pierre qui roulait à vive allure se dirigeant vers moi. Je voulus me décaler, mais ce fut trop tard. Je fus cogné au haut du crâne et débaroulai la pente dans le sens inverse.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 24
Date d'inscription : 24/05/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 26 Juin - 11:27
*Je regarde Etoile d’Émeraude dégringoler la pente. Je miaulais de peur et, sans réfléchir, je bondis derrière lui. Vu qu'il tentait de s'agripper, il ralentissait un peu. Un peu. Je le rattrapais. J'avais peur de tomber en avant mais je filais comme le vent. Vraiment. L’adrénaline me monta à la tête et mes muscles se tendirent. J'arrivais derrière lui et il s'écrasa sur moi. Il était dix fois plus grand que moi mais je parvins, on ne sait comment à le ralentir considérablement. Un filet de sang coulait sur son oreille gauche. La culpabilité me frappa d'un coup. Je réussis à nous stabiliser sur une racine. Je le regarde, haletante.*
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 18
Date d'inscription : 26/05/2016
Localisation : Dans les collines
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 26 Juin - 12:48
Je voyais trouble et tous les sons raisonnent en échos dans mon crâne. Je sentis un choc mais j'étais bien trop fatigué pour comprendre ce qui se passait. Puis tout s’arrêta. Je levai difficilement ma tête pour parler mais l'effort fut trop dur. Je sentais seulement la sensation désagréable du sang coulant le long du pelage....


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 24
Date d'inscription : 24/05/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 29 Juin - 10:42
*Je réfléchissais à toute vitesse. Etoile d’Émeraude semblait dans inapplicabilité de s’exprimer. Il fit mine de lever la tête mais c'était bien trop douloureux. Je piétine le sol, paniquée. La culpabilité me ronge de l'intérieur. ta faute, ta faute. Ces paroles cognent contre mes tempes. Je regarde le sang couler sans oser faire quoi que ce soit. Il ne pouvait rien m'ordonner, il fallait donc que je trouve une solution et vite! J'avais vu la guérisseuse se servir de toile d'araignée pour les saignements. C'était le minimum. Je cherchai mais dans la pente, c'était compliqué. Je la descendis donc et trouvais enfin une toile d'araignée. je l'enroulai autour de ma patte tremblante et couru vers Etoile d'Emeraude. je l’appliquais sur la blessure et remuais les moustaches.*
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 18
Date d'inscription : 26/05/2016
Localisation : Dans les collines
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 29 Juin - 11:39
Je sentais l'agitation autour de moi, mais ma vue était floue et je ne pouvais faire quoi que ce soit. Puis je me sentis seul un instant. Le soleil brillait fort aujourd'hui, à en croire la grande luminosité qui traversait mes paupières closes.
Je songeai qu'il fallait chercher un guérisseur, mais parler m'étais douloureux et fatiguant. Je sentis mon apprenti revenir. Elle m'appliquait quelque chose sur ma blessure, mais j'arrivais pas à distinguer quoi.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 24
Date d'inscription : 24/05/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 3 Juil - 14:38
*Une fois le cataplasme posé, je recommençais à m'agiter. J'avais fait le maximum, il me fallait aller chercher de l'aide. J'avais soudainement très peur de me perdre en route. Mais il fallait que j'essaye. Je partis, ventre contre terre. Me repérant avec l'odeur d'Etoile d’Émeraude et la mienne, je finis par réussir à rejoindre le camp. Je me ruais vers la tanière du guérisseur.*

-S'il vous plait de l'aide! Etoile d’Émeraude s'est blessé à la tête!

*la guérisseuse bondit sur ses pattes et me regarda, très calme.*

-Comment?

-A l'aide d'une pie...enfin à cause d'une pierre! On était dans une pente et...

*la Guérisseuse ne m'écoutait plus, elle murmura : "une pierre...". Elle farfouilla dans ses plantes et revint vers moi.*

-Amène moi à lui! Ordonna-t-elle vivement

*Et j'obéis. Je connaissais le chemin maintenant. Je courrais le plus vite possible, encore plus vite que la guérisseuse chargée de ses plantes. Elle me demanda de prendre une mousse imbibée d'eau. Ce que je fit. On finit par retrouver le chef du Clan du Vent. Il était étalée dans la pente. Il me semblait qu'il avait glissé un peu plus. La Guérisseuse se rua vers lui. Ce qu'elle fit ensuite me dépassa. Mais elle me remercia pour la toile. J'étais submergé par la culpabilité.*
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 18
Date d'inscription : 26/05/2016
Localisation : Dans les collines
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 3 Juil - 18:49
J'attendais depuis dès un temps qui me parut une éternité. Je reprenais petit à petit de la vitalité, mais la confusion régnait encore dans ma tête comme un écho infini percutants le flanc des montagnes. La recette miracle de mon apprenti me faisait un grand bien. Je reconnus après un moment d'attention de la toile d’araignée.
Puis je sentis une nouvelle présence.
C'était la guérisseuse qui s'approchait. Elle tenait dans sa gueule multiples choses dont je n'arrivais pas à reconnaitre. La guérisseuse s'approcha puis appliqua sur ma blessure une mixture mystérieuse. Puis le temps passait.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 24
Date d'inscription : 24/05/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 3 Juil - 19:08
*J'observais la guérisseuse faire avaler à mon mentor des petites graines à l'aide de la mousse trempée. Je m'assis, stressée. Le pauvre meneur semblait dans les vapes. Je me relevais. La confusion se lisait dans ses yeux. Je m'assis, me relevais sans m'en rendre compte. Je ne me sentais pas bien, le soleil tapait fort sur mes oreilles. Je piétinais le sol, embarrassée.*

-Eh, Nuage d’Érable, c'est bien ça ton petit nom? Me lança la guérisseuse, viens m'aider au lieu de te morfondre

*Je bondis vers elle, les yeux brillants, je souhaitais vraiment aider. La guérisseuse changea un instant d'attitude, attendrie puis reprit un ton ferme.*

-Redresse-le, il faut rentrer au camp, il doit se reposer. Ce n'est rien de grave mais il se peut que d'affreuse migraine lui rendent gentiment visite.

*J'aimais le caractère de cette chatte. Je lui obéis donc sans rechigner. Je me collais à Etoile d’Émeraude et la Guérisseuse se plaça de l'autre côté. Elle glissa quelque paroles à l'oreille du chef que je n'entendis pas. Puis on l'aida à se relever.*
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 18
Date d'inscription : 26/05/2016
Localisation : Dans les collines
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 3 Juil - 19:14
Il y avait plus d'agitation dans l'air. Même si je reprenais peu à peu mes esprits, je distinguais mal la différence entre les paroles et les autres sons. Puis je sentis qu’ont me soulevai. Je relevai la tête tant bien que mal et murmurai des mots incompréhensibles.
-Ou...alns...ns?
Puis je sentais la fatigue monter en moi.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 24
Date d'inscription : 24/05/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 4 Juil - 9:45
*Etoile d’Émeraude semblait vraiment mal, il vacillait mais n'arrivait pas à se lever. On l'aidait et il y parvint, tant bien que mal."

-Ou...alns...ns?

*Hein? Je ne comprenais rien à ce qu'il essayait de dire. La guérisseuse hocha la tête, patiente.*

-Parle-lui, rassure-le, me dit-elle, je vais le soutenir.

*Euh...lui parler? Est-ce qu'il m'entendrait? Qui ne tente rien n'a rien, dit-on. Une des mimiques préférées de ma mère. J’approchais mon museau de l’oreille "valide" du meneur.*

-Allez Etoile d'Emeraude, il faut rentrer! Courage, on n'est pas loin du camp.

*J'avais l'impression de parler à un chaton. Voix lente, mensonge. C'était terriblement ridicule. Malgré la situation, la guérisseuse remua les moustaches, visiblement amusée de ma piètre performance. Un peu vexée, je poursuivis:*

-On y va, Etoile d’Émeraude, tu m'entends? Ça ira mieux dans quelques instants.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 18
Date d'inscription : 26/05/2016
Localisation : Dans les collines
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 5 Juil - 10:09
-Allez Étoile d'Émeraude, il faut rentrer! Courage, on n'est pas loin du camp.

J'entendais ces paroles, sans vraiment savoir si j'en comprenais réellement le sens. Je me concentrais de nouveau.

-On y va, Étoile d’émeraude, tu m'entends? Ça ira mieux dans quelques instants.

Je saisissais quelques mots, et comprenais que si fallait faire quelque chose avant tout, c'était de rentrer au camp. Je mis tous mes efforts possibles et essayai de me relever. Mes pattes flageolaient mais cela était dû plus au choc qu'à la douleur, qui s’estompait peu à peu, laissant place à des bourdonnements.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Nuage de Minette-Coeur Mélée :2ème entrainement
» Demande de rp d'entrainement avec une personne connaissant le rokushiki
» entrainement jedi
» l entrainement de genk
» Quand on est au creux de la vague...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des Clans forum RPG - Céleste  :: Archives :: Poubelle :: RPG-
Sauter vers: